Biographies

Armelle Vernier, directrice
de la scène nationale de Malakoff


Enseignante de lettres modernes jusqu’en 2000, Armelle Vernier s’oriente vers le spectacle vivant d’abord en tant que directrice de production puis administratrice de compagnies indépendantes jusqu’en 2008. Elle travaille ensuite 4 ans au sein de la Direction des affaires culturelles de la ville de Paris en tant que chargée de secteur cirque, rue et marionnettes, avant de devenir directrice d’Houdremont – scène conventionnée de la Courneuve en 2012. Elle y construit un projet singulier, articulé autour de la question des territoires et de l’appropriation de la création contemporaine par tous les publics.

Nommée le 1er septembre 2019 à la direction de la scène nationale, elle présente un nouveau projet pensé comme « un temps privilégié d’expérimentation, permettant d’ouvrir le Théâtre 71 tant du point de vue artistique que de ses relations aux publics et aux partenaires du territoire en affirmant une programmation pluridisciplinaire, des saisons mobiles et inclusives, ouvertes sur la création contemporaine sous toutes ses formes ; l’évolution de la Fabrique des Arts vers une plateforme de création partagée et l’élargissement des relations aux publics. »

Il intègre également à court terme :
› La perspective des travaux de rénovation du théâtre permettant à la scène nationale de rester un équipement majeur au sud de la métropole.
› La conception du « chantier du théâtre » et de la période hors-les-murs comme un temps de liberté et d’invention, permettant d’impulser de nouvelles façons de « faire le théâtre » autour des notions d’ouverture, de mobilité, d’inclusion et de partage.