Formes insolites

› Du rêve que fut ma vie


21 mai

Forte tête d’une famille de notables, muse du grand Rodin, la plus talentueuse sculptrice de son temps, Camille Claudel, est pourtant morte de faim chez les fous puis jetée à la fosse commune. Aujourd’hui, héroïne du théâtre de papier des Anges au Plafond, son destin tragique se transforme en une poésie inépuisable, qui dévoile aux sons d’une contrebasse la femme et l’artiste en lutte pour retrouver sa liberté d’expression. Présenté pour deux uniques représentations, Du rêve que fut ma vie résonne à sa manière avec les héros de Rayon X et s’inscrit dans un projet plus ample d’action culturelle à destination de collégiens « Qui sont nos héros, quelles sont nos héroïnes ? », construit par la compagnie, en partenariat avec la Ville de Malakoff.

mar 21 mai, 14h30 (scolaire) et 20h30 foyer-bar

Du rêve que fut ma vie

Femme, artiste, muse et rebelle. Les Anges au Plafond n’en n’avez pas fini avec Camille Claudel... Après Les Mains de Camille, spectacle qui explore l’enfance de l’artiste et la place de la femme artiste dans la société du XIXe siècle, Les Anges se sont plongés dans la correspondance de cette sculptrice de génie.
Des missives libertaires et provocatrices de son arrivée dans le Paris 1900, aux courriers non expédiés de la maison de santé, ils vous invitons à lire entre les lignes, les silences et les non-dits, pour tenter de comprendre le moment où la raison vacille. « Du rêve que fut ma vie, ceci est le cauchemar ». Pris dans son intimité, nous la regardons vibrer, sombrer, devenir le corps nu de l’amante éperdue, le corps préoccupé de l’artiste enfin affranchie mais fourvoyée. Avec une sobriété brute, Camille Trouvé manipule le papier et mêle les plis et déchirures de la matière aux sons de la contrebasse de Fanny Lasfargues. Un duo poignant qui dévoile la femme et l’artiste en lutte pour retrouver sa liberté d’expression. Un portrait, un don de soi, une tragédie sous nos yeux. Bouleversant.

Qui sont nos Héros, quelles sont nos héroïnes ?
Ce projet d’action auprès des adolescent.e.s de Malakoff leur donne l’occasion de définir qui sont leurs héros/héroïnes et de transposer leurs rêves en se familiarisant avec le théâtre et les arts de la marionnette. Au programme : un parcours de spectateur, des ateliers de fabrication et de manipulation de marionnettes et une exposition plus vraie que nature qui transformera la ville !
En association avec le Théâtre 71 et la Direction des Affaires Culturelles de la ville de Malakoff

Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° - scène nationale de Bourges, en compagnonnage avec le Théâtre 71 – scène nationale de Malakoff et La Maison des Arts du Léman – scène conventionnée de Thonon-Evia-Publier.
La Compagnie est conventionnée par le ministère de la culture – Drac Île-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI) et soutenue par la ville de Malakoff


BILLETTERIE EN LIGNE
DATES ET HORAIRES

mardi 21 mai à 14h30 (scolaire)

mardi 21 mai à 20h30


DURÉE

1h


DISTRIBUTION

Une histoire de Camille Trouvé et Brice Berthoud | jeu et manipulation Camille Trouvé | musique Fanny Lasfargues | mise en scène et scénographie Brice Berthoud assisté de Jonas Coutancier | avec la précieuse collaboration de Saskia Berthod | création lumière Brice Berthoud assisté de Diguer | création costume Séverine Thiebault | aide à la construction Magali Rousseau | régie et jeu de lumière Marina Gabillaud


PRODUCTION

coproduction Equinoxe – SN de Châteauroux | avec le soutien de l’Espal – SC du Mans


foyer-bar

TARIFS
14€, 10€, 5€


Imprimez
Parlez-en