Cinéma

Le Prince travesti

› L’Esquive d’Abdellatif Kechiche


28 janvier

En résonance avec Le Prince travesti, pièce de Marivaux créée pour la première fois en 1724, nous avons souhaité avec la projection du film L’Esquive, réalisé en 2005 par Abdellatif Kechiche, faire entendre la richesse de la langue de l’auteur qui engage les corps et les sentiments. Son portrait d’adolescents qui badinent tout en répétant, pour l’école, Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, développe, dans l’art du parler des cités, une énergie étourdissante, au point que ces mots qui fusent, cet argot soudain confronté au texte de Marivaux sur un même sujet (l’amour), semblent avoir été saisis sur le vif. En choisissant de montrer des jeunes gens s’escrimant autour du Jeu de l’amour et du hasard, Kechiche réactualise la démonstration de Marivaux : « Votre milieu social finit toujours par vous rattraper ». En juxtaposant l’univers de la cité et celui de Marivaux (deux espaces théâtralisés), il montre que, indépendamment de leur époque ou de leur classe sociale, les hommes et les femmes vivent les mêmes sentiments, les mêmes tourments, les mêmes désirs. La projection sera suivie d’une rencontre avec Yves Beaunesne, metteur en scène du spectacle Le Prince travesti ou l’illustre aventurier.

28 janv, 20h30 cinéma Marcel Pagnol

L’Esquive

À 15 ans, Abdelkrim, dit Krimo, vit dans une HLM de la banlieue parisienne. Entre sa mère vendeuse et son père incarcéré, il rêve de partir au bout du monde en voilier. En attendant, il mène le train-train banal d’un gamin de cité et traîne le plus souvent en compagnie de sa bande de copains. Au printemps, Krimo tombe amoureux de Lydia, une camarade de classe malicieuse et pipelette. Afin de se rapprocher d’elle, il cherche à intégrer la troupe de théâtre de l’école. En jouant aux côtés de Lydia dans la pièce de Marivaux Le Jeu de l’amour et du hasard, il espère trouver le moyen de lui déclarer sa flamme... Dès lors, le film confronte la langue classique du XIXe siècle au parler adolescent contemporain ; et ce match oral est fantastique de drôlerie, de créativité et de pertinence politique. Car entre ces deux stylisations de la langue française, qui témoignent de son évolution et de sa vivacité, Kechiche ne choisit pas.

bande annonce


DATES ET HORAIRES

lundi 28 janvier à 20h30


DURÉE

1h57


DISTRIBUTION

d’Abdellatif Kechiche | avec Osman Elkharraz, Sara Forestier, Sabrina Ouazani… | durée 1h57


› 4 Césars en 2005 (César du meilleur film, César du meilleur réalisateur, César du meilleur scénario original ou adaptation, César du meilleur espoir féminin pour Sara Forestier)


cinéma Marcel Pagnol 17 rue Béranger - Malakoff

TARIFS
5€, 4€ tarifs rencontre


Imprimez
Parlez-en