concerts-jazz

jazz #3

La Matière du monde


3 & 4 mai

Il existe un cousinage aussi mystérieux qu’indéfinissable entre l’amour du jazz et celui du vin. On évoquera le timbre acide ou fruité de tel instrument, les notes boisées ou la texture de tel cru. Tanins des sons graves, minéralité des sons aigus, accord des notes et des saveurs, telle est la promesse de ce concert de toutes les ivresses où le geste du goûteur rejoint celui du musicien. Franck Tortiller compose un hommage aux vignerons et à leurs traditions, et nous livre avec les sonorités cristallines de son vibraphone un parcours dans l’univers du vin, à déguster comme un grand cru de sa Bourgogne natale. « Pour moi, dit-il, la différence entre le vin et le jazz, c’est que le vin ne s’improvise pas ». Son trio s’associe à Roberto Petronio, au photographe, journaliste, critique à La Revue du Vin de France, afin d’explorer plus avant ces correspondances entre goût et musique. Dégustation de divers nectars, contemplation des vignobles et échanges avec des vignerons, leurs inspirent les sensations rythmiques, improvisations, interactions musique et images. Ainsi assemblé, le bouquet de La Matière du monde révèle ses parfums colorés, puissants, généreux et équilibrés avant de déguster ensemble le divin breuvage.


BILLETTERIE EN LIGNE
DATES ET HORAIRES

jeudi 3 & vendredi 4 mai à 20h30


DURÉE

1h30


DISTRIBUTION

compositions Franck Tortiller

avec Franck Tortiller vibraphone, Jean-Philippe Viret contrebasse, Simon Goubert batterie

Roberto Petronio photographies


Imprimez
Parlez-en