Spectacles

création théâtre

La Rive dans le noir - une performance de ténèbres


28 fév › 4 mars

L’auteur de Tous les matins du monde et l’une de nos plus belles actrices offrent un délicat cérémonial à l’immense chorégraphe Carlotta Ikeda, disparue en 2014. Depuis plusieurs années, Pascal Quignard et Marie Vialle tissent une relation artistique hors norme, aux tréfonds de la langue, du geste, de la voix et de la musique. Avec cet inédit, ils s’inspirent de cette grande dame du butō pour inventer leur propre performance où se côtoient la présence et l’absence, la vie et la mort. Qui a vu danser Carlotta Ikeda sait à quel point de raffinement elle maîtrisait l’art de la métamorphose, un corps humain et animal, minéral et végétal, nouveau-né et mourant, obscur et lumineux. À son tour, Marie Vialle livre les interstices des gestes. Interprète-musicienne, elle délivre tout en nuances le texte, chante aussi, siffle, retrouve les cris les plus rauques et les plus stridents des sonorités d’Olivier Messiaen dans un langage complice avec le narrateur et pianiste Pascal Quignard. Entre eux, un espace théâtral agite les fondements de l’être, sur une rive de lumière, où une chouette effraie et un corbeau deviennent les messagers poétiques de ce voyage intérieur.


BILLETTERIE EN LIGNE
DATES ET HORAIRES

28 fév › 4 mars

mar, ven à 20h30

mer, jeu, sam à 19h30


DURÉE

env. 1h


DISTRIBUTION

de Pascal Quignard

mise en scène et interprétation Pascal Quignard et Marie Vialle

scénographie et costumes Chantal de la Coste

lumières Jean-Claude Fonkenel

conseil artistique Julie Guibert

son Pierre Avia

travail voix Dalila Khatir

masques Cécile Kretschmar

éducateur d’oiseaux Tristan Plot/À Vol d’oiseaux

régie son/vidéo Hugues Le Chevrel


PRODUCTION

production compagnie Sur le Bout de la langue/Anahi

coproduction Festival d’Avignon, Centre dramatique régional de Tours – Théâtre Olympia, Le Liberté – Scène nationale de Toulon, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, Bois de l’Aune

– Aix-en-Provence, Equinoxe – Scène nationale de Châteauroux, Festival Terres de Paroles, Le Parvis – Scène nationale de Tarbes, La Chartreuse de Villeneuve-Lèz-Avignon – Centre national des écritures du spectacle

avec le soutien de la DRAC Auvergne – Rhône-Alpes, de la SPEDIDAM, du CENTQUATRE–Paris

remerciements au Théâtre de Carouge – Atelier de Genève, à la Société de lecture de Genève et à Dimitri Chamblas


DOSSIER DE PRESSE

Imprimez
Parlez-en