Rencontres

Un héritage entre histoire, mémoire et représentation(s)

La guerre d’Algérie


11 mars, 15h

La guerre d’Algérie a engendré un héritage complexe, qui va bien au-delà de la simple opposition France-Algérie et de sa (possible) résolution. Avec la création de Palestro, Bruno Boulzaguet et Aziz Chouaki font dialoguer l’Histoire et la fiction avec un souci de transversalité. Leur regard depuis la France et l’Algérie met en fiction théâtrale la duplicité et les conséquences d’un silence maintenu sur l’héritage de ce qui demeure « une sale guerre ». Leurs imaginaires révèlent le refus de transmission des aînés et le poids d’un silence coupable qui a contaminé les générations. Cette rencontre, menée par Jean-Pierre Han et articulée autour de la parole de Raphaëlle Branche et Gilles Manceron, s’ouvrira sur la réalité politique actuelle. Elle offrira, par des lectures choisies et lues par François Leclère, les traces laissées par la guerre d’Algérie dans les textes produits pour se réapproprier et transmettre une mémoire.

Journaliste et historien, spécialiste du colonialisme français, Gilles
Manceron
est rédacteur en chef de la revue Hommes et libertés, la revue de la Ligue des droits de l’Homme dont il est le vice-président. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : L’Enseignement de la guerre d’Algérie en France et en Algérie, avec Hassan Remaoun, Centre national de documentation pédagogique (coll. Actes et rapports pour l’éducation, 1993) ; Marianne et les colonies. Une introduction à l’histoire coloniale de la France (La Découverte, 2002) ; Les Harkis dans la colonisation et ses suites, avec Fatima Besnaci-Lancou, (Les Éditions de l’Atelier, 2008) ou encore Les Harkis, Histoire, mémoire et transmission, avec Fatima Besnaci-Lancou et Benoit Falaize, (Éditions de l’Atelier, septembre 2010).

Historienne et professeure des universités en histoire contemporaine à l’Université de Rouen, Raphaëlle Branche est spécialiste des violences de guerre et des violences coloniales, en particulier entre la France et l’Algérie. Elle est membre du Conseil supérieur des archives et rédactrice en chef de la revue Vingtième Siècle : Revue d’histoire. Elle est auteure de plusieurs ouvrages dont Prisonniers du FLN, (Payot, 2014), Viols en temps de guerre avec Fabrice Virgili, (Payot, 2011), L’Embuscade de Palestro, (Armand Colin, 2010).

sam 11 mars, 15h à la Médiathèque Pablo Neruda 24 rue Béranger, Malakoff